Afreepress (Lomé, le 9 septembre 2015)-Selon les prévisions établies sur le plan mondial, il faut atteindre 70% de couverture en matière de vaccination animale. Mais le Togo est allé au-delà des prévisions reconnues sur le plan mondial (80%) avec l’éradication totale des épizooties qui se développent aussi bien pour les volailles et les petits ruminants.

 L’information a été donnée ce mardi à Lassa dans la préfecture de la Kozah par le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique, le colonel Ouro- Koura Agadazi, à l’occasion du lancement de la campagne de vaccination animale.

Durant cette campagne qui sera menée sur toute l’étendue du territoire national, trois (3) types de vaccins seront administrés aux animaux : pour la 4ème fois, les volailles seront déparasitées et immunisées contre la maladie de Newcastle et les petits ruminants seront protégés contre la peste.

Certains animaux  du nord du pays recevront des doses contre le charbon bactéridien,  une zoonose majeure endémique qui sévit dans les régions des Savanes et de la Kara. Selon le ministre, cette maladie se trouve être le nouvel enjeu contre lequel la campagne va se consacrer.

« Le nouvel enjeu, c’est le charbon bactéridien. Il touche les animaux dans la partie nord du Togo, les techniciens vont aller vers les éleveurs pour procéder aux vaccinations, de manière à éradiquer totalement les champs modiques qui se retrouvent dans la partie septentrionale du pays », a-t-il indiqué.

Pour arriver à circonscrire cette maladie animale, les animaux recevront une dose chaque année jusqu’à concurrence de cinq (5) campagnes de vaccination.

Telli K.
Source : http://www.afreepress.info/index.php/europe/item/3170-la-vaccination-animale-au-togo-vise-l%E2%80%99%C3%A9radication-du-charbon-bact%C3%A9ridien